Au Canada, smartphones et tablettes remplacent la télévision

Les Canadiens passent de plus en plus de temps sur Internet grâce à leurs smartphones ou leurs tablettes, et le site de vidéo à la demande Netflix rogne sur la télévision, selon le bilan du régulateur des télécommunications publié le 26 septembre.

Les Canadiens passent de plus en plus de temps sur Internet grâce à leurs tablettes. Photo : AFP/VNA/CVN

Les Canadiens passent de plus en plus de temps sur Internet grâce à leurs tablettes. Photo : AFP/VNA/CVN

« Plus de deux Canadiens sur quatre possédaient un téléphone intelligent et plus d’un sur quatre possédait une tablette » fin 2012, a indiqué le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) dans son rapport annuel.

Le temps passé sur Internet augmente alors que le temps passé devant la télévision stagne au Canada, à environ 28 heures par semaine, avec une forte disparité entre anglophones et francophones.

Les anglophones ont passé environ 20 heures par semaine à naviguer sur le web l’an dernier, soit deux heures de plus qu’en 2011, pendant que les francophones ont consacré 13 heures par semaine à l’Internet, selon le CRTC.

Un Canadien sur trois ayant accès à l’Internet a regardé des émissions de télévision en ligne et « les utilisateurs typiques ont regardé la télévision sur internet, chaque semaine, pendant 3 heures« .

Cette tendance se retrouve dans le succès rencontré par des services de vidéo à la demande ou des programmes uniquement diffusés sur l’internet sans avoir à les télécharger. L’exemple le plus frappant est le bond réalisé par Netflix et son service de streaming (sans téléchargement) avec 17% de Canadiens abonnés l’an dernier (10% en 2011).

Sur les 13,9 millions de ménages au Canada, 79% ont un accès internet et parmi eux, plus d’un sur deux avec un accès haut débit, et au total 12 millions de ménages ont un accès à la télévision dont une grosse moitié par le câble.

Les Canadiens ont profité des investissements des opérateurs dans les télécommunications pour s’équiper de smartphones ou de tablettes et pratiquement toute la population (99%) a maintenant accès à une couverture de téléphonie mobile, selon le CRTC.

À ce titre, les services d’accès à la téléphonie mobile de quatrième génération (4G ou LTE) sont maintenant accessibles à davantage de Canadiens.

Entre 2011 et 2012, le pourcentage de la population capable de recevoir ce service à très haut débit est passé de 45% à 72%.

Sur une population de 35 millions d’habitants, le Canada comptait l’an dernier 27,9 millions d’abonnements à un service de téléphonie mobile pour seulement 11,9 millions au téléphone filaire à domicile, a aussi indiqué le régulateur des télécommunications.

AFP/VNA/CVN

comments powered by Disqus